Hier, 6 mars 2019, le GHT du Loiret a signé un accord-cadre avec l’éditeur MIPIH engageant les établissements qui le compose vers un système d’Information administratif et de gestion unique. Cette signature représente une étape décisive pour atteindre la cible de convergence définie dans le schéma directeur des systèmes d’information du GHT en décembre 2021.

Pour mémoire, le GHT du Loiret, officiellement créé le 1er juillet 2016, est composé de 9 établissements publics de santé - le centre hospitalier Pierre Dezarnaulds de Gien, le centre hospitalier Lour Picou de Beaugency, le centre hospitalier Pierre Lebrun de Neuville aux Bois, le centre hospitalier de l’agglomération montargoise d’Amilly, le centre hospitalier de Sully sur Loire, le centre hospitalier de Pithiviers, le centre hospitalier Paul Cabanis de Beaune la Rolande, le centre hospitalier régional d’Orléans, et l’Etablissement public de santé mentale du Loiret Georges Daumézon à Fleury les Aubrais - et compte quelques 2 600 lits dédiés aux activités de Médecine, Chirurgie et Obstétrique (MCO), de Soins de suite et réadaptation et de Psychiatrie, pour une population d’environ 700 000 habitants.

Convaincu que le système d’information hospitalier est la pierre angulaire d’un groupement hospitalier de territoire, le CHR, établissement support du GHT45, a lancé une réflexion relative à l’élaboration du Schéma directeur du système d’information du GHT dès 2016, en proposant une démarche collaborative associant tous les établissements membres. En effet, la convergence progressive des systèmes d’information, en particulier l’utilisation de logiciels communs, permettra aux professionnels de santé des neuf établissements de mettre en œuvre les orientations prioritaires du Projet médical partagé concernant la qualité des soins et la prise en charge hiérarchisée et traçable des patients sur l’ensemble du Loiret. Le fruit de ce travail concerté a été validé par les instances en décembre 2017.

Le Schéma directeur du système d’information du GHT45 intègre l’évolution de la fonction informatique en passant d’une fonction technique et technologique à une fonction de management des Systèmes d’Information. Première étape : un management stratégique et opérationnel commun du SIH GHT. Cette nouvelle gouvernance s’est concrétisée au printemps 2018 par la nomination d’un directeur des systèmes d’information de territoire et d’un responsable de la convergence et de la mutualisation du système d’information du GHT.

Ainsi coordonné et piloté le schéma directeur avance avec détermination sur sa trajectoire de convergence. Il a franchi le 6 mars dernier une étape décisive en choisissant son système d’information administratif et de gestion commun à savoir les logiciels de la gestion administrative des patients et la facturation, de la gestion économique et financière, et de la gestion des ressources humaines.

La signature d’un accord-cadre entre Olivier BOYER, président du comité stratégique du GHT et directeur général de l’établissement support, et Pierre MAGGIONI, directeur général du MiPih, en présence de Delphine URING, directrice du centre hospitalier Lour Picou, et de Jean-Yves BOISSON, directeur de l’Etablissement public de santé mentale du Loiret Georges Daumézon, entérine le choix respectif des solutions Pastel©, eMagh2© et Agirh©. MiPih apportera donc le soutien technique et méthodologique ainsi que l’hébergement externalisé des applications pour faciliter et sécuriser les aspects infrastructures du projet.

Le programme de migration est déjà initié sur trois établissements : le centre hospitalier Lour Picou de Beaugency, le centre hospitalier Pierre Lebrun de Neuville aux Bois et le centre hospitalier de Pithiviers.

L’utilisation prochaine de ces outils partagés facilitera le pilotage et le dialogue de gestion du GHT sur la base de tableaux de bord d’indicateurs bâtis à partir des mêmes logiciels.

« Avec cette signature, le GHT du Loiret double le cap vers la convergence des systèmes d’information. C’est un projet complexe et ambitieux, avec un périmètre fonctionnel large et une reprise de données conséquente. Il ne pourra se réaliser que grâce à une mobilisation complète et une excellente collaboration des équipes du GHT et du MiPih » Olivier BOYER, directeur général du CHR d’Orléans.

« Les équipes du MiPih s’engagent auprès des établissements pour les accompagner dans la mise en œuvre des applications administratives et du pilotage médico-administratif. La décision d’hébergement au MiPih dès le démarrage des projets est un engagement fort et facteur d’une réussite commune. L’harmonisation du SI au sein du GHT va devenir une réalité en s’appuyant sur une excellente collaboration, l’expertise et la connaissance des équipes du GHT et du MiPih. » Pierre MAGGIONI, directeur général du MiPih

Contact Presse :
CHR d’Orléans : Isabelle Mangallon - Tel. 02 38 61 32 68 - isabelle.mangallon@chr-orleans.fr