Photo_1_Salons_Sante__Autonomie.png

Les villages thématiques - Succès garanti

 

DH MAGAZINE – Quelles sont les nouveautés organisationnelles et technologiques cette année ?

Aube_Jeanbart.pngAUBE JEANBART − Les Salons Santé Autonomie 2015 vont accueillir près de 600 exposants, soit une hausse de 8 % par rapport à l’édition 2014. C’est principalement la mise en place de villages thématiques qui explique cette progression. En effet, nous souhaitons propo- ser aux visiteurs une organisation en villages pour leur permettre, en un lieu unique et facilement identifiable, d’échanger entre professionnels. Ces villages modé- lisent des thématiques : grand âge, Silver économie, e-santé/CATEL, Start-Up, GCS, virtualisation, SYNTEC Numérique, consulting, architecture et enfin, philanthro- pie, avec cette tradition de mécénat propre à l’Hôpital.

 

Nous avons également axé notre communication autour de 5 focus métiers, pour faciliter la lecture de ce beau salon aux contenus particulièrement riches. Nous avons identifié et décliné les focus « Health-IT », « Plateau technique », « Grand Âge et Handicap », « Développe- ment durable » et « Architecture et Patrimoine ». Ces 5 sous-ensembles donneront lieu à des parcours théma- tiques et à des cycles de conférences particuliers.

Pour faciliter la visite des professionnels, nous propo- sons une application mobile gratuite, qui permet de re- trouver le contenu du salon – tous les sujets, toutes les conférences – la liste des exposants, ainsi qu’un outil de networking, facilitant la rencontre in situ des visiteurs connectés. Lors des SSA 2014, nous avions comptabi- lisé plus de 1100 téléchargements de l’appli mobile et quelques 18 000 utilisateurs.

 

Existe-t-il une thématique majeure, un fil conducteur pour l’année 2015 ?

Le fil conducteur du salon est représenté dans les confé- rences de la FHF. Il s’agit des coopérations, notamment a réorganisation des services dans le cadre des mises en place de GHT avec la performance et l’efficacité en ligne de mire !

 

Plus de 2400 participants aux 85 sessions des agoras thématiques et plus de 300 rendez-vous d’affaires en face à face pour l’édition 2014. Une place très importante sera de nouveau donnée à ces moments d’échanges ?

Bien sûr ! Nous proposons également cette année, des parcours métiers sur différents sujets ou fonctions : les ressources humaines, les fonctions soins, la finance, l’encadrement en EHPAD mais aussi des parcours autour des sujets d’actualités en matière de SI. L’objectif est de créer une dynamique, de l’échange, du networking. Le visiteur doit pouvoir trouver une réponse aux questions qu’il se pose, prendre des contacts dans un cadre pro- fessionnel et organisé. Il nous semble essentiel que sur un salon de cette ampleur, nos visiteurs puissent définir leurs priorités et accéder facilement aux informations qu’ils souhaitent, de manière organisée, géographique.

Même s’il n’y a plus de plateau TV unique comme par le passé, toutes les agoras sont filmées et les films mis en ligne. Elles sont consultables gratuitement toute l’année sur notre site internet.

 

79 % des visiteurs déclarent qu’ils reviendront en 2015 dont 92 % pour s’informer sur les nouveautés. Vous devez donc rester en veille permanente pour coller aux sujets d’actualité. Comment faites-vous ?

Nous avons bien sûr un devoir de veille permanente. Pour se faire, nous mutualisons au sein de l’équipe toutes nos informations. L’équipe commerciale est en contact régulier, tout au long de l’année de préparation du salon, avec de très nombreux industriels et sociétés de services. Elle est ainsi informée en temps réel des problématiques et évolutions du marché coté « offre ». Nous procédons également à des enquêtes régulières, sous forme de baromètre, auprès de certaines fonctions, comme par exemple les DSI, les directeurs d’EHPAD ou encore les ingénieurs biomédicaux.

Nous recevons bien entendu toute la presse profession- nelle et spécialisée et notre chargée de communication nous fait des revues de presse hebdomadaires.

Nous avons lié des partenariats étroits avec certaines as- sociations professionnelles, participons régulièrement à de nombreux congrès, salons et journées thématiques. Nous intervenons également systématiquement dans des réunions thématiques, commissions métiers ou réu- nions de délégués régionaux organisés à la FHF.

Et bien sûr, nous suivons l’actualité sur les réseaux sociaux et participons à les alimenter. Notre fil twitter compte près de 2500 followers !

 

Accueillerez-vous des délégations étrangères ?

Nous accueillons chaque année environ 6 % de visiteurs provenant de l’étranger. Des délégations québécoises, danoises et anglaises sont déjà annoncées sur le salon. Nous avons naturellement une majorité de délégations provenant d’Europe ou de pays francophones avec une représentation importante de pays du Maghreb ou d’Afrique de l’Ouest, mais nous accueillons également des visiteurs venant de très loin (Polynésie par exemple). Des visiteurs népalais ont également fait leur demande d’accréditation.

 

Quelle est la grande force du salon ?

La force de notre événement est de réussir à réunir durant 3 jours, tous les acteurs majeurs de la santé en France, qu’ils viennent des secteurs public ou privés. Les établis- sements de santé quels qu’ils soient ont tous une mis- sion de service public, et ce malgré leurs divergences po- litiques. Il est donc bénéfique qu’ils trouvent un moment d’échanges autour de problématiques communes.

 

Le Point sur les 10 « villages »

Le Village des Fédérations du Grand Âge

Regroupant pour la première fois les principales fédéra- tions représentatives du secteur médico-social : SYNERPA,AD-PA,FNAQPA,FFAMCO,FEHAP,FNADEPA, GÉNÉRATIONS MUTUALISTES, ADMR, UNA.

Le Village ASIPAG & SILVER VALLEY

Regroupement de 20 entreprises acteurs de la Silver Économie.

Le Village e-Santé / CATEL

12 entreprises sont regroupées sur un espace networking et présentent leurs solutions à travers un espace d’expo- sition et de prises de parole autour des sujets de télémé- decine, télé-imagerie, télémonitoring, téléradiologie...

Le Village START-UP

Nouveauté de l’édition 2015, ce village accueille une sélection de 20 jeunes entreprises innovantes et initia- trices d’idées novatrices pour répondre aux enjeux liées à la transformation des usages par le numérique.

Le Village GCS e-Santé

Le village des GCS accueille les acteurs de 8 régions regroupés sur un même espace. Les GCS de Basse Normandie, Bourgogne, Bretagne, Île-de-France, Midi- Pyrénées, Picardie, Poitou-Charentes, Réunion-Mayotte pourront ainsi échanger autour des sujets de téléméde- cine, sécurité des systèmes d’Information, Innovation Santé, Parcours de soins et solutions de partage (DPM, MSS...), GCS (maîtrise d’ouvrage e-Santé en région) et ENRS (Espace Numérique Régional de Santé).

Le Village VIRTUALISATION

Un environnement virtuel complet spécialement conçu pour répondre aux enjeux de l’optimisation des soins et la gestion des établissements de santé.

Le Village SYNTEC NUMÉRIQUE

Syntec Numérique contribue au développement des Technologies de l’Information et de la Communication et de leurs usages, assure la promotion des entreprises des Logiciels & Services et la défense des intérêts col- lectifs professionnels.

Le Village Consulting

Cabinets de conseil, d’audit, de formation.

Le Village de la Philanthropie

Désireuse de renouer avec une tradition de mécénat qui a donné vie à l’hôpital et de valoriser cette cause, la Fédération hospitalière de France a récemment créé le fonds de dotation Recherche & Innovation. Véritable espace de valorisation des démarches portées par des établissements hospitaliers en France ou à l’étranger, ce village a pour ambition de favoriser les échanges autour des enjeux de la philanthropie hospitalière.

Le Village des Architectes

Situé au cœur de la zone dédiée à la construction et à l’équipement des établissements, 21 agences d’archi- tectures viennent présenter leur projets et réalisations les plus récentes... un avant-goût de l’hôpital de demain !