DH MAGAZINE – Les Salons Santé Autonomie 2014 ont-ils répondu à vos attentes ?

GÉRARD VINCENT − L’édition 2014 confirme que les salons de la Fédération Hospitalière de France (FHF) demeurent un événement capital du secteur hospitalier et médico-social. Près de 15 000 visiteurs dont 6 % d’étrangers sont venus découvrir les équipements, solu- tions et services proposés par 550 exposants et assister aux conférences et débats pendant 3 jours. Rappelons que le dynamisme de nos salons témoigne de la crois- sance du marché de la santé. Par ailleurs, la participation de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, lors de l’ou- verture de la manifestation a donné un relief particulier dans le contexte d’actualité de la préparation de la loi de santé.

Cette année, en quoi consiste la nouvelle organisation des salons ?
Ce rendez-vous des professionnels sera décliné en cinq « focus » métiers. Chacun d’entre eux comportent des expositions, des parcours thématiques, des animations et des ateliers d’échanges au service de la découverte de réalisations phares, d’innovations et de leur mise en application. Nous aurons donc un focus Hôpital et pla- teau technique avec notamment la grande conférence du médecin généticien et essayiste français, directeur de recherche à l’INSERM, Axel Khan, sur Éthique et coopération en santé : les enjeux éthiques des défis en santé au XXIe siècle. Nous mettrons également en lumière la chirurgie ambulatoire en y consacrant toute une journée en partenariat avec l’Association Française de la Chirurgie Ambulatoire (AFCA). L’agora destinée à la Conférence IHU Strasbourg sur les orientations de l’unique Institut français de chirurgie guidée par l’image, fera partie des temps forts des salons. Elle sera pré- sentée par le Pr Jacques Marescaux, directeur géné- ral de l’IHU de Strasbourg et président de l’IRCAD, et Christophe Gautier, directeur général des Hôpitaux uni- versitaires de Strasbourg ainsi que les partenaires du projet.

Le focus Health-IT développera les technologies et les systèmes d’information pour optimiser la gestion des établissements de santé et l’organisation des soins. Le focus Grand Âge et Handicap permettra aux visiteurs de découvrir des solutions et équipements pour mieux vieillir et mieux accompagner la perte d’autonomie en établissement ou à domicile. À noter l’intervention du conférencier : Frédéric Bizard, économiste de la santé qui traitera la question : Comment le vieillissement de la population permet-il l’évolution du système de santé ? Le focus Développement durable en santé portera sur la faisabilité de l’intégration d’une politique de dévelop- pement durable dans les établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux. Enfin le focus Architecture et Construction constituera un carrefour de réflexion sur l’évolution et la modernisation du parc des établissements de santé. Vingt et une agences d’archi- tecture présenteront leurs projets et réalisations

Quel est l’essentiel des salons en rapport avec la politique de la santé, d’aujourd’hui et de demain ?

La thématique centrale des conférences portera cette année sur les coopérations. Le débat sur la création des groupements hospitaliers de territoire sera au cœur des réflexions avec en particulier la présentation des travaux de la mission Hubert Martineau. La FHF oriente depuis près de dix ans son action sur la nécessité de dévelop- per dans chaque territoire, une stratégie de groupe pu- blique, associant l’ensemble des composantes de l’offre publique de soins au service de la personne. En ce qui concerne le débat sur la loi de santé, il paraît essentiel de bien définir les missions du service public hospitalier, mais aussi le service territorial de santé au public, notion qui recherche encore son équilibre dans le projet de loi. La FHF dénonce régulièrement un retour excessif de la bureaucratie « étatique » en donnant de plus en plus de pouvoirs aux interventions des Agences Régionales de Santé (ARS). Cette tendance à une nouvelle bureau- cratie centralisée est vouée à l’échec. Le mouvement de centralisation et de concentration hospitalière pilotée par les Agences Régionales de l’Hospitalisation (ARH) depuis 1996, reprise par les ARS depuis 2009, ne doit pas être poursuivi sans que les réponses apportées par les professionnels de santé à la population pour lui ga- rantir le meilleur accès aux soins, ne soient prises en compte. Ces réflexions nourries de l’expérience des pro-fessionnels de terrain seront l’apanage des Salons San- té Autonomie : un espace vecteur de changement.

Les différents focus:

Cliquer sur le focus pour lire l'article complet