L'un des sujets sur lequel de nombreux scientifiques se sont attardés ces dix dernières années est l'impact de la lumière artificielle sur notre organisme. L'idée que l'éclairage peut nous aider à nous sentir mieux et à être en meilleure santé circule depuis plusieurs années maintenant. Les grands acteurs du monde de l'éclairage ont beaucoup travaillé sur le sujet et ont récemment commencé à commercialiser des solutions qui répondent à nos besoins en lumière en fonction du moment de la journée et de notre activité. On parle d'éclairage "biodynamique". Une révolution de l'éclairage qui intéresse forcément le milieu hospitalier.

L'ÉCLAIRAGE BIODYNAMIQUE, la nouvelle révolution de l'éclairage

Ces dernières années le monde de l'éclairage a beaucoup évolué avec notamment l'arrivée des LED. Au-delà d'une solution d'éclairage ultra économique, l'arrivée de cette technologie a bouleversé le monde de l'éclairage en ouvrant le champ des possibles aux ampoules. Elle a fait passer les ampoules de simples sources d'éclairage à de réelles solutions intelligentes prêtes à améliorer notre quotidien et surtout, à nous rendre en meilleur santé. C'est le cas notamment de l'éclairage biodynamique.

L'une des principales problématiques à l'origine de cette solution est le fait que notre cerveau est réglé pour suivre et adapter son activité en fonction de la lumière du jour. Pour se faire, il obtient des indications de temps en fonction de l'intensité de la lumière du soleil. Ainsi, tout au long de la journée, notre cerveau interprète la lumière du soleil pour nous situer dans le temps et envoyer des messages à notre corps en fonction du moment de la journée. Au moment du couché du soleil par exemple, notre cerveau nous fait comprendre qu'il est bientôt temps pour nous de nous reposer. La pénombre est en effet interprétée par notre cerveau comme un moment de repos. Par ailleurs, c'est pour cette raison qu'il est conseillé de dormir dans la pénombre pour bénéficier d'une bonne nuit de sommeil ou encore d'éviter de regarder quelconque écran avant de se coucher car cela éveille notre corps et donc, rallonge le temps que l'on met à s'endormir. Cela permet entre autres un meilleur respect de notre rythme circadien. Avec un cerveau qui a pour habitude de régler son activité en suivant la lumière du jour, la lumière artificielle peut alors jouer le rôle de perturbateur.

Un éclairage qui s'adapte à nos besoins en lumière en fonction du moment de la journée et de notre activité permet donc de résoudre ce décalage entre lumière artificielle et lumière naturelle tout en nous aidant à nous sentir mieux et surtout, à être en meilleur santé.

QUELLE UTILITÉ pour les hôpitaux ?

Par un meilleur respect de notre rythme circadien et de nos besoins en lumière, l'éclairage biodynamique a un impact plus que positif sur l'Homme. Un bénéfice non négligeable dans le milieu hospitalier car il peut alors faciliter l'épreuve du processus de guérison. Cela explique l'intérêt grandissant des hôpitaux pour de telles solutions d'éclairage.

Certains hôpitaux ont d'ailleurs déjà sauté le pas. C'est le cas de l'hôpital Maria-Hilf situé dans la région de Sauerland en Allemagne. Et, autant dire que les résultats suite à l'installation de l'éclairage biodynamique sont, pour le moment, plus que satisfaisants. On observe d'ores et déjà une accélération du processus de guérison avec des patients plus calmes et mieux reposés. L'éclairage de l'hôpital Maria-Hilf ajuste automatiquement sa couleur et son intensité en respectant le rythme circadien. Autre particularité, il s'adapte aux besoins des personnes âgées en offrant une lumière plus intense en tenant compte du fait que plus on vieillit plus on a besoin de lumière ; une personne de 75 ans a besoin d'une lumière 20 fois plus lumineuse qu'une personne d’une vingtaine d’année. Une grande attention a aussi été portée sur les contrastes en évitant qu'ils soient trop importants de sorte à réduire les risques de chute ou d'accident dus à trop ou peu de luminosité.

photo_1_eclairage_biodynamique.png
 

Autre expérimentation, cette fois-ci dans une maternité au Danemark à Hillerød. L'éclairage a été revu de sorte à aider les femmes pendant l'accouchement en favorisant relaxation et calme grâce à un éclairage à couleur changeante. Ce dispositif d'éclairage est complété par un dispositif sonore qui diffuse lui aussi des sons relaxants. Jusqu'à maintenant, l'expérience est entièrement satisfaisante selon Janni Lysgaard Bladt, sage-femme, « Nous avons remarqué que les couples étaient plus calmes durant les contractions. Le son, et plus spécialement la lumière, ont un effet positif sur les femmes pendant l'accouchement ». Depuis l'installation de ce dispositif en 2013, 73 % des femmes affirment qu'il a eu un impact positif sur elles pendant l'accouchement. Et, 94 % des couples ont affirmé qu'il leur a permis de ressentir des sensations de bien-être et de sécurité.

EST-CE LE BON MOMENT POUR PASSER à l'éclairage biodynamique ?

Malgré ces deux exemples très encourageants, les hôpitaux sont encore peu nombreux à adopter des solutions d'éclairage biodynamique. Deux raisons a cela ; il n'y a pas suffisamment de cas d'école pour prouver avec certitude les bénéfices de l'éclairage biodynamique et revoir l'éclairage dans un hôpital pour installer un éclairage biodynamique a un coût non négligeable. Et, la tendance aujourd'hui est malheureusement plutôt à faire des économies.

Source : www.monde-ampoule.com